Blog de IfICouldMakeADealWithGod
"Je me réveillai en sursaut. La mort était là; dans la forme effrayante d'un tas de vêtements posés sur une chaise au pied de mon lit, distinguée des ténèbres par un rayon de lune. Elle était là depuis deux ans, jour après jour, minute après minute; elle me séparait du monde. Cerveau liquéfié, obscurci, comprimé par une masse informe, par du mou bourré sous mon crâne, du poumon de b½uf sanglant accroché à ma nuque."
Les Nuits Fauves, Cyril Collard.


[ Fermer cette fenêtre ]